MEDITATION DE PLEINE CONSCIENCE OU MINDFULNESS

La méditation de pleine conscience, ou Mindfulness en anglais, inspirée du bouddhisme est avant tout une pratique psychologique qui s’inscrit dans la troisième vague des thérapies cognitives et comportementales.

La méditation de pleine conscience associe en effet des bases de la méditation bouddhiste venue d’Orient, à des éléments de gestion du stress et de thérapie cognitive venus d’occident.

Son fondateur, le psychiatre américain Jon Kabat-Zinn, qui travaillait sur l’anxiété et le stress dû à la maladie, à son retour d’un voyage en Asie, a laïcisé la méditation et l’a proposée à ses patients, avec succès, dans les centres de gestion du stress qu’il a ouverts aux Etats-Unis.

Jon Kabat-Zinn définit la méditation de pleine conscience comme un état de conscience particulier. Cet état résulte du fait de porter, intentionnellement, son attention sur l’expérience qui se déploie au moment présent, sans la juger : « Pleine conscience signifie être attentif d’une manière particulière : délibérément dans le moment présent et sans jugement ». Autrement formulée, la Mindfulness est l’observation, sans jugement, du flot continu des stimuli internes (pensées, sentiments, émotions, sensations corporelles) et des stimuli externes (perceptions visuelles, auditives, olfactives et gustatives) tels qu’ils surgissent. La pleine conscience signifie faire attention d’une manière particulière : délibérément, au moment présent et sans jugements de valeur..

La pleine conscience signifie faire attention d’une manière particulière : délibérément, au moment présent et sans jugement de valeur. Cette sorte d’attention nourrit une prise de conscience plus fine, une plus grande clarté d’esprit et l’acceptation de la réalité du moment présent. Cela met en évidence le fait que nos vies sont une succession de moments où nous avons intérêt à être présents. La pleine conscience peut donc se définir comme un état de la conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, sur l’expérience qui se déploie au moment présent sans la juger.

L’objectif est de développer la prise de conscience des pensées, des émotions et des sensations corporelles, Ici et Maintenant. Cela permet de changer la façon d’être en contact avec ses évènements internes : pensées, émotions et sensations corporelles.
La pleine conscience de l’expérience intérieure induit à la fois une régulation émotionnelle par exposition et une décentration méta-cognitive éveillant un changement de perspective sur le soi (Jon Kabat-Zinn, 2009).

L’attention portée sur l’expérience vécue dans l’instant présent restaure, nous dit Jon Kabat-Zinn, ‘‘notre capacité innée de voir les choses telles qu’elles sont en réalité, plutôt que de les voir par les lentilles hautement conditionnées de nos aversions et de nos désirs personnels et culturels. Les bouddhistes parlent du pouvoir libérateur de la pleine conscience, parce qu’elle a le pouvoir de nous montrer la façon dont nos idées et nos opinions toutes faites, nos attractions, nos répulsions et nos attachements peuvent nous aveugler et nous emprisonner et être ainsi une source de grandes souffrances pour nous-mêmes et pour les autres.’’

 

Indications et applications

LA SANTE

La méditation de pleine conscience s’est développée initialement dans le domaine de la santé et depuis les années soixante-dix des essais cliniques ont montré ses effets bénéfiques tant sur la santé somatique que sur la santé mentale :

  • Amélioration de la tolérance à la douleur,
  • Réduction du stress éprouvé,
  • Réduction de l’anxiété,
  • Réduction des ruminations,
  • Prévention des rechutes dépressives,
  • Amélioration de la régulation émotionnelle dans les troubles de l’humeur,
  • Réduction du vagabondage de l’esprit améliorant le bien-être.

 

L’EDUCATION

La méditation de pleine conscience se développe dans le domaine de l’éducation, pour :

  • Améliorer les capacités attentionnelles des élèves
  • Réduire le niveau de stress
  • Favoriser les apprentissages
  • Améliorer la bienveillance et les relations sociales entre les élèves et entre enseignants et élèves.

 

LE DOMAINE PROFESSIONNEL

La méditation de pleine conscience se pratique de plus en plus au sein des entreprises où elle permet aux professionnels de :

  • Faire face au surmenage et à la fatigue,
  • Gérer le stress
  • Prendre du recul, à être plus attentif, à mieux gérer le temps
  • Prendre des décisions.

 

LE SPORT

Enfin, dans le domaine sportif, la méditation de pleine conscience permet de :

  • Améliorer les capacités de discrimination visuelle,
  • Améliorer la vigilance et l’attention
  • Améliorer les capacités de concentration.
  • Le champion de tennis, Novak Djokovic, qui pratique la méditation de pleine conscience en est le témoin convaincant.

 

Bibliographie